Les traitements & la nutrition articielle

 Le nourrissement d’hiver, riche en miellat, souvent issu d’une miellée de forêt tardive, n’est pas approprié pour l’hivernage et peut entraîner des symptômes tels que la dysenterie et/ou

d’importantes pertes de colonies.
Une autre cause avérée de mortalité correspond au manque de nourriture durant la période hivernale. En effet, après que l’apiculteur ai récupéré le miel, il est indispensable d’apporter aux abeilles un substitut car un déficit en nourriture entraîne la mort de la colonie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×